Se constituer un patrimoine immobilier : le logement comme complément de revenu

Procédé intéressant pour se constituer un patrimoine durable, l’investissement immobilier est une bonne source de revenus complémentaires. Cette option est idéale pour préparer la retraite et arrondir les fins de mois. Investir dans l’immobilier locatif pourvoit des bénéfices avantageux pour le propriétaire. Avec certains dispositifs, l’investisseur peut obtenir des aides et des défiscalisations.

Plusieurs types de résidences pour investir dans l’immobilier

Plusieurs options de résidence s’offrent aux investisseurs qui souhaitent constituer un patrimoine immobilier afin de générer des revenus complémentaires. Avec un investissement LMNP, les acquéreurs peuvent profiter du bien acheté. Une résidence étudiante permet à l’investisseur de proposer un logement à ses enfants. Avec la résidence de tourisme, le bailleur peut louer le logement tout en planifiant quelques semaines de vacances durant certaines périodes de l’année.

Investir dans l’immobilier locatif représente un placement rentable sur le long ou moyen terme. Il est un levier de transmission sécurisé pour les proches. Avec la variété de possibilités, l’investisseur est libre de choisir le dispositif ajusté à son statut. Une bonne comparaison des privilèges est indispensable pour trouver la solution idéale.

Investir dans l’immobilier locatif prévu par la loi Pinel

Pourvoyant des réductions d’impôts sur plusieurs années, la loi Pinel atteste de nombreux avantages aux investisseurs souhaitant constituer un patrimoine immobilier. Elle oblige les acquéreurs à louer leur logement pendant au moins 6 ans. Selon la durée de location, l’allègement fiscal peut atteindre 21 % du prix de revient du bien. Sous certaines clauses, le bailleur a la possibilité de louer l’habitation à son ascendant ou ses descendants. Toutefois, des conditions de zonage sont à respecter avec la loi Pinel. Certaines villes ne sont pas éligibles au dispositif. L’objectif du système étant de favoriser les constructions dans les régions à fortes demandes locatives. Le bien proposé à la location doit être neuf ou en futur état d’achèvement. L’idée est de permettre aux citoyens d’habiter dans des logements confortables et économiques.

Une option idéale pour préparer la retraite

En investissant dans l’immobilier locatif, le propriétaire bailleur peut à la fois constituer un patrimoine immobilier et assurer sa retraite. Les loyers générés par le projet permettent en effet de collectionner des fonds pour sa vie postérieure. L’affaire doit être lancée dès la période active de l’investisseur. En fonction de son statut et de ses besoins, celui-ci peut choisir parmi les différents dispositifs possibles. En tout cas, certaines options imposent des conditions de ressources et des situations géographiques. Bref, tout dépend du choix de l’investisseur.

Financement participatif ou crowdfunding : décryptage des avantages
Placement immobilier : les nouvelles tendances d’aujourd’hui