Placement retraite : les avantages de la tontine

En vue de préparer leur départ à la retraite, de nombreux épargnants optent pour une solution de prévoyance individuelle comme le contrat d’assurance-vie. Dans ce cas, l’idée consiste à faire fructifier un capital de départ ou épargner grâce aux versements effectués au fil des années. Si cette option est la plus connue, il existe d’autres placements collectifs comme la tontine qui peut comporter certains atouts. Découvrez l’intérêt de cette formule et les avantages tontine.

Principe et fonctionnement de la tontine

La tontine est une formule d’épargne relativement méconnue, mais qui peut s’avérer particulièrement avantageuse pour se constituer un capital en vue de la retraite. Il s’agit en réalité d’une formule d’économie collective qui réunit plusieurs épargnants au sein d’une association tontinière. Chacun devra alors investir un horizon convenu au départ sur le compte en commun durant une période déterminée à l’avance (10, 15 ou 20 ans).

À l’échéance du contrat, les survivants se partagent les fonds constitués, mais ce n’est pas les seuls avantages tontine. En effet, en plus de toucher le fruit de ses propres versements, les épargnants qui sont encore en vie peuvent également se partager les capitaux placés par les investisseurs décédés. Pour verser les fonds à ses bénéficiaires, le souscripteur peut signer un contrat d’assurance décès.

Quels sont les avantages de la tontine ?

Comme pour un contrat d’assurance-vie individuel, les avantages tontine permettent à l’épargnant de recevoir un capital (les primes versées avec les intérêts générés au fil des années) en cas de vie à l’échéance de l’association. Toutefois, il reçoit en plus les bénéfices dits de mortalité constitués par les souscripteurs décédés. Il s’agit donc d’un excellent moyen d’économiser sur le long terme et de se constituer des fonds d’un montant assez considérable pour financer vos autres projets d’investissement.

Il faut noter que les fonds disponibles ne peuvent pas être utilisés durant toute la vie de l’association. C’est d’ailleurs le seul véritable inconvénient de la tontine. Cependant, comme l’échéance est déjà connue, vous pourrez adapter votre gestion en fonction de cette date et par exemple effectuer des placements sur des actifs moins risqués à l’approche du terme.

Quelle formule faut-il choisir ?

Lors de la souscription, vous aurez le choix entre deux types de contrats : versement unique ou cotisations mensuelles. Cependant, la plupart des spécialistes recommandent les versements périodiques dans le cadre d’une épargne retraite pour une adhésion qui dure 20 ans.

Afin de vous éviter tout désagrément, il est important de savoir que la tontine ne doit pas constituer une source principale d’épargne retraite, car les fonds sont bloqués jusqu’à l’échéance du contrat. Cependant, elle peut représenter une brique qui viendra compléter vos autres solutions d’économie : livrets d’épargne liquide, assurance-vie, immobilier, etc.

Financement participatif ou crowdfunding : décryptage des avantages
Placement immobilier : les nouvelles tendances d’aujourd’hui